Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Diamant brut(e)

De Petite Anse à Sainte-Anne, il n’y a qu’une petite dizaine de milles, soit 20 km pour les Terriens. Soit deux heures à la voile en théorie quand le vent est portant. Sauf que… à peine doublé le morne Larcher, la route directe est plein est, face à l’alizé et à la houle, sans parler des courants aux alentours du fameux rocher du Diamant. Pour mieux admirer ce joyau de La Martinique et raccourcir la route, on a donc emprunté cettte fois la passe à terre dite "La Passe des Fous", et il nous en mis plein les yeux !

L'idéal pour côtoyer le rocher sans trop de vent ni de courant, c'est de quitter le mouillage dès potron-minet, la récompense est dans la lumière rose et délicate du petit matin…

le diamant,le rocher du diamant,la passe des fous,sainte-anne,sainte-luce,martinique

Quand on aborde ce roc basaltique de 175 mètres de haut, on est impressionné par ses cavités profondes qui surplombent une mer bouillonnante. Inhabité et difficilement accessible, l'îlot est un refuge bienvenu pour les oiseaux marins qui souffrent de la trop grande urbanisation du littoral. Il en abriterait un bon millier, notamment fous bruns et lnoddis bruns, mais aussi frégates, phaétons (paille-en-queue), sternes bridées… 

Diamant Passe des Fous.JPG

Ses fameuses cavités accueillent aussi une chauve-souris endémique des Petites Antilles (Brachyphylle des Cavernes), surnommée "chauve-souris à tête de cochon" en raison de son museau en forme de groin. On se demande si ce n'est pas l'une d'entre elles qui a dévoré nos mangues dans le filet à fruit du bateau alors que nous étions au mouillage au Marin l'an dernier… 

Diamant Détail 2.JPG

Gros plan Diamant.JPG

Mais surtout quand on évoque Le Diamant, on ne peut s'empêcher d'admirer le courage des soldats anglais qui ont tenu sur ce rocher un siège de dix-sept mois face aux Français durant les guerres napoléoniennes. On se demande comment ils ont pu réussir à hisser des canons sur ces parois abruptes… En effet, à l'époque, Le Diamant était un endroit stratégique entre Sainte-Lucie et La Martinique, et les Anglais l'avaient investi pour pouvoir contrôler le trafic entre les deux îles. Le rocher étant dépourvu de sources, les Britanniques avaient construit des citernes pour recueillir l'eau nécessaire à leur survie. Lorsque la Marine française attaqua le rocher, les boulets de ses canons fissurèrent lesdites citernes, ce qui participa pour une bonne part à la reddition des Anglais… Ils réussirent cependant à tenir presque un an et demi sur l'îlot, bel exploit tout de même !

le diamant,le rocher du diamant,la passe des fous,sainte-anne,sainte-luce,martinique

De retour au mouillage à Sainte-Anne, le coucher de soleil sur Le Diamant redevient, au même titre que le citron dans le ti-punch,  l'ingrédient incontournable de La Martinique de carte postale…

Coucher de Soleil Diamant.JPG

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel